Série Documentaire : portraits croisés de Femmes Street Artistes

(en cours de production)

              En 2016, j’ai eu la chance de rencontrer une dizaine d’artistes féminines au cours de ma vie privée et professionnelle, lorsque je travaillais pour l’association de Street Art parisienne, Le M.U.R. Cette association invite des artistes de tout horizon à venir peindre sur le mur situé sur une petite place rue Oberkampf dans le 11e arrondissement.

L’idée de mettre en lumière les artistes femmes avec un documentaire a commencé à germer dans mon esprit. Baubô, Mizu, Madame, Musa, Klore, Smoluk, Snikr DBS, Wuna One – et tant d’autres, qui sont-elles ? Qu’ont-elles dans le cœur qui vient me toucher aussi profondément ?

Avec mon instinct de journaliste, les questions me venaient par dizaine, mais le temps et l’équipement me manquaient pour réaliser les interviews et les images telles que je les concevais. Perfectionniste par nature, je préfère prendre mon temps pour produire et concrétiser mes projets.

Je veux réaliser une série documentaire sur les femmes dans le Street Art, vous faire découvrir les portraits croisés de différentes artistes qui racontent leurs parcours, leurs difficultés ou non à se faire connaître et reconnaître en tant qu’artiste dans un milieu où les codes sont masculins, voire sexistes selon certains et certaines (la question sera débattue dans le documentaire). Comment se perçoivent-elles en tant qu’artistes, en tant que Street artiste ? En tant que femme ? Certaines adoptent une attitude et un message féministe tandis que d’autres ne considèrent pas primordial d’axer leurs œuvres sur un schème genré et préféreraient qu’on oublie leur appartenance à un sexe et son genre ou l’autre. Les questionner, les écouter et les observer – entendre leur discours – voilà ce que je souhaite créer à mon tour, afin de les mettre en lumière.

         Si l’Art n’a pas de sexe, ni de genre – les artistes eux, en ont un. Et les créateurs et créatrices n’échappent pas à une catégorisation genrée qui confine, toujours et encore, le féminin à une minorité – voire à « du minoritaire« . Force est de constater que les artistes féminines n’ont pas la même représentation que leurs homologues masculins. Et pourtant, qu’est-ce qui les différencie ? Le regard que nous leur portons en tant que publics ? L’opportunité de s’exprimer librement et publiquement ? Leurs paires qui les jugent ou les honorent ? Qu’est-ce qu’une femme artiste, sinon une artiste à part entière ?

Après des années de questionnement sur ma propre condition féminine, à déambuler au détour des rues en contemplation devant ces œuvres urbaines et suite à des rencontres fascinantes aux quatre coins du monde, mon idée de série documentaire a germé. Je souhaite, partir à la rencontre de ces femmes artistes qui m’ont interpellé, parlé, interrogé partout où je me promenais et ont su susciter une curiosité et une admiration qui a donné sens à mes flâneries et à mes propres interpellations et revendications d’égalité dans l’espace public et dans toutes les autres strates de notre société.